Dans l'actualité

L’arrivée de la HYUNDAI IONIQ 5

16 mars 2021


Hyundai IONIQ 5 : cinq choses à savoir 

Afin de rassembler sous un même nom ses véhicules électriques et hybrides, le constructeur Coréen créé petit à petit une famille de modèles sous la nomenclature IONIQ.

L’arrivée de la prochaine IONIQ 5, nouveau modèle 100% électrique approche ! Aujourd’hui nous vous dévoilons cinq choses à savoir sur cette petite dernière… 

 

Clin d’oeil à la Pony 

Hyundai a voulu souligner les 45 ans de son premier modèle en créant une esthétique qui fait un lien entre le passé, le présent et l’avenir. Ainsi, certains éléments stylistiques font référence au passé, comme la ligne de profil inspirée de la Pony, et d’autres au futur avec des feux arrière au design de pixels.

Dans ce même ordre d’idée, la ligne de capot en forme de « coquille » ramène les traits des premières Hyundai arrivées sur le marché. La signature en avant du véhicule se termine avec des phares rectangulaires et un pare-chocs en forme de « V ».

De profil, l’IONIQ 5 a une longueur semblable au Tucson, duquel les formes des portières sont reprises. Les jantes de 20 pouces au design « pixelisé » apportent une touche techno à l’ensemble de la voiture.

 

 

Deux batteries, quatre puissances

Bâtie sur la plate-forme modulaire électrique globale (E-GMP) de Hyundai, l’IONIQ 5 viendra de série avec une batterie de 58 kWh ou, en option, une pile de 77,4 kWh. Dans les deux cas, le consommateur pourra choisir entre un rouage à propulsion, puisque le moteur est situé à l’arrière du véhicule, et un rouage intégral, auquel on ajoute un moteur à l’avant.

En termes de puissance, la batterie de base offrira une cavalerie de 125 kW (168 ch) avec la propulsion et 173 kW (232 ch) en version intégrale. L’autonomie de celle-ci demeure toutefois inconnue au moment d’écrire ces lignes. Équipée de la batterie de 77,4 kWh, les figures montent respectivement à 160 kW (215 ch) et 225 kW (302 ch).

 

Pratique et technologique

L’espace peut être modulé grâce aux sièges coulissants jusqu’à 135 mm de la deuxième rangée, tout en étant rabattable à la façon 60/40. Le volume de chargement est de 531 litres avec la banquette relevée et de 1 591 litres lorsque les sièges sont rabattus.

En termes de technologies, on aura droit à un écran tactile de  12pouces. De plus, les passagers arrière pourront jouir de la recharge sans fil pour cellulaires ainsi que l’accès à plusieurs ports USB. Au poste du conducteur, le tableau de bord sera complètement numérique.

L’application Bluelink permettra de gérer à distance une série de paramètres du véhicule, comme les mises à jour de logiciel, vérifier si les portières sont bien fermées, être notifié de prochains intervalles d’entretien ou encore l’état de la batterie. Finalement, l’auto pourra remorquer jusqu’à 1 600 kg (3 527 lb).

 

Aides à la conduite

Muni du nouveau système Hyundai SmartSense, l’IONIQ 5 est le premier modèle de la marque à offrir l’assistance à la conduite sur autoroute 2 (HDA 2). Les autres systèmes d’aide à la conduite incluent l’assistance à l’évitement de collision frontale (FCA), l’assistance à l’évitement de collision dans les angles morts (BCA), l’assistance intelligente de limitation de vitesse (ISLA), l’alerte de baisse d’attention du conducteur (DAW) ainsi que l’assistance aux phares à longue portée (HBA), pour n’en nommer que quelques-uns.

D’autres fonctions de conduite semi-autonome comprennent l’assistance intelligente de limitation de vitesse (ISLA), ajustant la vitesse du véhicule en fonction de la limite de vitesse, et l’assistance aux phares à longue portée (HBA) activant et désactivant automatiquement les phares à longue portée dans le but d’éviter d’éblouir les conducteurs en sens inverse.

Fait intéressant, l’IONIQ 5 sera aussi le premier véhicule Hyundai à être doté de l’affichage tête haute en réalité augmentée (AR HUD) qui, selon le constructeur, transforme le pare-brise en écran d’affichage.

 

 

Écologique 

Lors de la production de l’IONIQ 5, la dimension écoresponsable est devenue centrale. En effet, plusieurs matériaux retrouvés à bord de l’habitacle et autour du véhicule (sièges, garniture de toit, garnitures des portières, plancher et accoudoirs) proviennent de sources durables :

bouteilles en polyéthylène PET recyclé, fils végétaux (bio PET) et laine naturelle, cuirs éco traités et peintures bios aux extraits végétaux.  

De plus, la voiture pourra être équipée d’un toit solaire agissant à titre de source d’alimentation complémentaire en transférant l’énergie vers la batterie. Hyundai affirme que ce toit contribuerait à empêcher la décharge de la batterie et à fournir une autonomie supplémentaire. 

 

Restez connectés, nous vous tiendrons informé de son arrivée dans nos concessions Hyundai.
 
Retrouvez nos concessions : ici.